À venir


22 juin – 20 Juillet au 9 juin 2018

vernissage le 21 juin à 18 h

TUER / GUÉRIR

À l’invitation de Lætitia Talbot,  Laurie Dall’Ava conçoit et réalise

l’exposition  TUER / GUÉRIR

 

Laurie Dall’Ava mène depuis plusieurs années un travail sur la relation du géologique et de l’anthropologique. Ces deux champs sont pour elle co-intriqués dans une double relation de transformation et de destruction, de guérison et d’empoisonnement : ainsi, en tentant de rendre sensible la transformation des sous-sols ou des terrains, elle convoque corollairement celle de la transformation de l’être humain lui-même. L’intérieur et l’extérieur ne cessent de s’inverser et de se contaminer, indissociablement unis par un espacement qui les rapprochent et les éloignent à la fois : lorsqu’elle parle de son travail, Laurie Dall’Ava évoque d’ailleurs fréquemment l’idée de neutralité et d’entre-deux. Privilégiant la fonction indicielle de l’image, ses agencements cherchent à susciter des liaisons « conceptuelles-imaginaires » par la juxtaposition de sources et de médiums très divers : des photographies, des documents extraits de son fonds iconographique, du son, des mots, des objets. Ces éléments se lient entre eux tout en conservant leur autonomie propre et forment un archipel s’étendant sur plusieurs temporalités. Les micro-gestes, les détails, les équilibres précaires qui peuplent ses images sont-ils ainsi à lire comme autant de tentatives d’habiter ce que le regard écarte ou ne voit pas, et de réinvestir le temps de l’archive en activant ses potentialités futures. Gravitant tel des notes de musique dans un ailleurs difficile à nommer, un non lieu et une non évidence, ils deviennent les vecteurs d’une pensée nomade, d’une poétique de la résistance de l’être au monde. Victor Mazière.